Entretien avec un international handballeur français : «Un projet (…) pour pouvoir favoriser la pratique», Olivier Nyokas

International handballeur français de père de la République démocratique du Congo, Olivier Nyokas est arrière gauche de Nantes Hbc et de l’équipe de France. Champion du monde avec les Bleus, Olivier Nyokas est une valeur sûre du handball mondial. Reçu sur la tribune «Africa Hand United», le Franco-congolais a abordé plusieurs sujets ayant trait à son actualité. Il n’a pas manqué d’évoquer son rapport avec son pays d’origine et l’un de ses projets pour l’Afrique.

Vous êtes originaire de l’Afrique centrale, plus précisément de la Rd Congo. Quels sont vos rapports avec ce pays ?

Malheureusement, je n’ai pas encore mis mon pied sur la terre de mes ancêtres. Mais j’ai une relation particulière parce que j’accorde énormément d’importance à l’Afrique. Jai entrepris beaucoup de recherches notamment à l’époque du moyen-âge ici en Europe. Notamment, ce qui s’est passé, la manière dont le christianisme s’est implanté au Congo par les Portugais au 15e siècle etc… Il y a beaucoup de chose actuellement que j’ai besoin de découvrir sur l’Afrique, plus globalement, pas simplement sur le Congo. Aujourd’hui, je me sens prêt. J’ai même besoin d’aller en Afrique, pas pour les projets que j’aimerais réaliser mais pour transmettre tout ce savoir que j’ai eu. Mes rapports avec le Congo sont exclusivement par le biais de mes parents qui m’en ont parlé depuis que je suis petit, par ma famille parce que j’ai encore la famille au Congo. Le fait de ne pas y avoir été, c’est quelque chose qui me manque et qui ne saurait tarder.

Que diriez-vous sur le handball africain ? Que faire pour atteindre le niveau d’Europe ?

Je pense que ça passe par la formation. Que ça soit la formation des joueurs dès le plus jeune âge, de bonnes habitudes de la pratique, la formation des encadreurs. Donc, il faudra dans l’absolu, former des encadreurs de manière à avoir un esprit de projet global. Que ce ne soit pas une partie de l’Afrique qui s’entraine de cette manière-là, et une autre partie qui s’entraine d’une autre manière. Il faudra essayer d’avoir une philosophie, une espèce de programme global avec des suivis et des évaluations de parcours. C’est un processus. C’est un programme qui prend du temps sur peut-être, plusieurs générations, ça passe par là. Après, je ne veux pas m’exposer en donneur de leçons mais au vue de ce que j’ai pu voir et connaître durant ma carrière, je pense que ça passe par l’encadrement technique performant, une formation structurée et des infrastructures. Après, je me dis, les infrastructures, c’est quelque chose qui peut être secondaire mais je suis convaincu que les joueurs africains ont beaucoup de qualité. Et à partir du moment où le processus pourrait se mettre en place, il aura très peu de nations qui pourraient stopper les équipes africaines. C’est une certitude pour moi.

Et votre envie de faire quelque chose pour l’Afrique, en parlez-vous avec votre frère jumeau ?

La transition est bien faite. On en parle tous les deux effectivement. Parce qu’on a un projet qu’on aimerait importer pour pouvoir favoriser la pratique et amener un certain nombre de matériels. C’est quelque chose qui nous tient à cœur. On est accompagné par une structure qui va nous permettre d’arriver à porter ce projet de manière continentale. Pas forcément au Congo, parce qu’on ait Congolais. C’est quelque chose sur lequel j’aimerais accorder une importance clé parce que c’est vraiment au niveau continental qu’on aimerait agir.

A.O

articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUIVEZ-NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX

1,604FansJ'aime
0SuiveursSuivre
26SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles

Ligue Pro: Béké vs AS Takunnin, le derby de Saka Kina

La première journée de la phase retour de la Ligue Pro va se poursuivre ce dimanche. Béké FC va accueillir l'AS Takunnin pour le...

Ligue Pro: Real Sport cale à domicile, les Requins assurent

La phase retour de la Ligue Pro du Bénin a démarré ce week-end avec 8 affiches au programme. Dans la zone A, la revanche...

Ligue Pro: La Super Ligue, le rêve ambitieux de l’AS Takunnin

La Ligue Pro du Bénin aborde ce week-end sa phase retour dans les quatre zones. Présentée comme l'une des plus relevées, la zone A...

Ligue Pro: C’est l’heure de la revanche pour Eternel OMN et Real Sport

Après une semaine de pause, la Ligue Pro du Bénin reprend ce week-end. De gros chocs à suivre en perspective. Ceci pour le compte...

L’AS Tonnerre pour les débuts de Chitou Rachad

La phase retour de la Ligue Pro démarre ce samedi avec les matchs de la 08e journée dans la Zone B. ESAE FC va...

Newsletter

Abonnez vous pour recevoir les mises à jours