Bénin/Triathlon: « Le bilan est positif », Richard Assah, Président de la Fédé

Jeune fédération dans l’univers du sport béninois, la Fédération béninoise de triathlon dirigée par Richard Assah fait un bilan partiel. Le président présente les  objectifs et saisit l’occasion pour revenir sur  pandémie du coronavirus. 

 

Que  retenir des activités et des initiatives entreprises par la Fédération les saisons précédentes ?

La Fédération béninoise de triathlon  est fière de présenter son bilan à votre micro. Nous avions entrepris de vastes chantiers  qui évoluent très bien. Nous travaillons sur deux axes. D’abord au plan national, nous avions instauré un programme annuel d’activités. Le championnat national est organisé et amélioré chaque année. Notre comité a initié des compétitions départementales. Nous privilégions le duathlon dans le Nord du Bénin et les zones où la natation n’est pas possible. Le comité organise chaque saison des formations à l’endroit des journalistes sportifs, des entraîneurs et des formateurs. Nous avions aussi lancé une vaste campagne d’information, de sensibilisation  et de vulgarisation de notre discipline sur toute l’étendue du territoire national. Enfin, nous avions entrepris des démarches pour travailler avec les fédérations béninoises de natation, de cyclisme et d’athlétisme. Il s’agit des trois disciplines sportives du triathlon.

« Le bilan est positif »

Au plan international,  nous avons  bouclé les démarches d’affiliation. La Fédération Béninoise de Triathlon est reconnue par la Fédération africaine et la Fédération Internationale de Triathlon.  Nos triathlètes participent aux compétitions africaines et mondiales.

Le bilan est donc positif pour notre fédération de deux ans.

 

Comment gérez-vous la pandémie au niveau des triathlètes béninois?

La gestion de la pandémie au niveau de nos sportifs est rigoureuse.  Nous respectons les diligences du gouvernement Béninois. Notre comité a imposé le respect strict des gestes barrières dont  le port de masque, le lavage des mains. Nous avions demandé aux triathlètes de limiter les déplacements et d’éviter les regroupements. Cependant, le Triathlon étant un sport individuel, nous permettons la poursuite des entraînements dans la mesure du possible.  Aucun cas positif  détecté chez nos triathlètes. La pandémie est plutôt bien gérée.

Mot de fin…..

je prie nos triathlètes, nos coaches, ,et responsables à se tenir prêt car l’avenir du monde sportif appartient aux audacieux. Souhaitons la santé a tous afin que le meilleur à venir nous propulse vers les résultats révélateurs d’une discipline d’espérance .

 

Propos recueillis par FLavien ATCHADE 

 

A lire aussi:

Benin: Signature de partenariat entre PRECISIUM SPORTS et la Fédération béninoise de Triathlon

Signature de partenariat entre PRECISIUM SPORTS et la Fédération béninoise de Triathlon
Signature de contrat entre PRECISIUM-SPORTS et La Fédération Béninoise de Triathlon

articles similaires

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUIVEZ-NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX

1,604FansJ'aime
0SuiveursSuivre
24SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles

Liga : Sergio Ramos, la grosse inquiétude de Zidane

Sergio Ramos, capitaine du Real Madrid,  ne s'entraîne toujours pas avec le groupe à deux jours du clasico au Camp Nou. Le défenseur central...

Clasico : Martínez Munuera, la peur du Barça

Inquiétude au Barça avec le choix de Martínez Munuera comme arbitre principal du clasico du samedi. L'arbitre d'Alicante a des antécédents avec l'équipe du...

Bénin/Basket-ball : Un Conseil Fédéral délocalisé à Parakou pour de nouvelles perspectives

La Fédération Béninoise de Basket-ball tient ce samedi son Conseil Fédéral à Parakou. Occasion pour les différents acteurs de cette discipline au Bénin de...

Mercato : Manchester United prêt à chiper Raphaël Varane à Zidane

Manchester United est clair sur son prochain objectif pour l'été prochain. C'est le défenseur central du Real Madrid, Raphaël Varane. Le Français est la...

Real Madrid : Eden Hazard, une valeur en chute libre

Florentino Pérez a cassé sa tirelire à l'été 2019 pour amener Eden Hazard  au Santiago Bernabéu. Le Real Madrid a dû payer 160 millions d'euros...

Newsletter

Abonnez vous pour recevoir les mises à jours